Encore un jour à Notre Dame

On ne me fera pas dire « référendum ». Le vote du 26 juin était une simple consultation, sur un périmètre étudié à seule fin d’obtenir un « oui ». Quant à moi, comme beaucoup d’autres, j’ai beau être concernée par ce projet, on ne m’a pas demandé mon avis. J’ai donc toute légitimité à continuer à le donner, tant il me semble évident que si on refuse de me donner la parole, il est indispensable que je la prenne. Je continuerai donc à m’opposer au projet de construction d’un aéroport à Notre Dame des Landes. Je me battrai contre l’expropriation des paysans qui cultivent cette zone, contre le saccage de cette zone humide dont l’importance écologique n’est plus à prouver, contre cette débauche inutile d’argent publique 1

Et la suite commence demain, à Notre Dame des Landes, pour le grand rassemblement annuel. J’y serai, nous y serons. Nombreux. Pour l’abandon de ce projet, pour l’abandon de tous les GPII 2, pour la construction d’une autre société, plus démocratique, plus humaine, plus écologique… plus sensée.

Share Button

Notes:

  1. Inutile car rappelons-le, ce projet n’est pas plus grand que l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique ; il ne permettra pas l’atterrissage de l’A380, notamment.
  2. Grands Projets Inutiles et Imposés

7 comments for “Encore un jour à Notre Dame

  1. lorju
    8 juillet 2016 at 15 h 06 min

    Merci Philomène. Je n’y serai pas moi, mais merci à vous tous qui portez notre voix.

  2. david
    9 juillet 2016 at 10 h 51 min

    Comme lorju, je n’y serais pas (Nantes est bien loin : plus de 400km).
    Mais je suis de tout coeur avec vous.

    Et puis, franchement, la suppression des zones humides est une idée intelligente.
    Après, on est obligé de construire des lacs réservoirs, et dés qu’il pleut quelques jours d’affilés on panique car la grande ville risque d’avoir les pieds dans l’eau.
    (situation vécu, il y a quelques semaines)

    Sinon, dans la DDHC, un des premiers articles évoque la responsabilité des élus vis-à-vis du peuple.
    Dommage qu’on ne reconnaisse pas ce texte en France, sinon le problème serait résolu! 😛

    • A. Maigrenome
      12 septembre 2016 at 15 h 29 min

      Si la DDHC est la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen d’août 1789, elle est reprise dans le préambule de la constitution de 1958.
      Mais, que les politicants respectent les lois qu’ils rédigent en s’est jamais vu.

  3. Emma
    19 août 2016 at 14 h 46 min

    Merci pour les infos… En passant, bravo pour la rédaction!!!

    • Philomenne
      19 août 2016 at 15 h 08 min

      Merci. Je veux bien publier votre commentaire mais j’ai cassé le lien publicitaire. Il ne faut pas non plus me prendre QUE pour une andouille…

  4. lorju
    10 octobre 2016 at 10 h 05 min

    Bonjour,

    Que deviens-tu ?
    Un peu en manque de nouvelles et de lecture ….
    J’espère que tu vas bien !
    A bientôt.

    • Philomenne
      17 octobre 2016 at 11 h 38 min

      Je vais bien, merci à toi.

      Un peu loin du net ces derniers temps (ce qui n’a pas que des inconvénients, par ailleurs), un peu trop débordée à mon goût, assez crevée… mais ça va. J’ai bien une dizaine de projets de billets en tête… mais pas moyen qu’on me laisse un peu de temps pour écrire. Et derrière ce « on », il y a tellement de choses, que je t’épargnerai la liste.
      C’est super gentil de prendre des nouvelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *