Les oreilles pleines de chaine humaine

 Spéciale dédicace à Romieu, que j’étais chargée de représenter sur le terrain et à qui j’emprunte le jeu de mots de ce titre.

badge-NDDL

biniou

NDDL-double-chaine

Petit exercice de calcul : Soit une boucle de 25 kilomètres (25 mille mètres). Si vous disposez une personne tous les mètres le long de cette boucle, combien de personnes seront présentes ? Si vous ajoutez le fait qu'à certains endroits (comme sur la photo ci-dessus), il y avait tellement de monde qu'on a dû doubler la chaine... Au moins trente mille, voilà. Cette question du calcul étant réglée (et ne laissez personne dire que nous n'étions que douze mille ; je n'ai pas, pas plus que quiconque, les bras élastiques !), venons-en aux choses sérieuses.


Même si le projet est retardé, il est loin d'être abandonné. Mais même si on en parle moins dans les médias, à Notre Dame des Landes, la lutte continue. Tous les jours, les occupants, les militants, continuent leur travail. Dans toute la France, plus de deux cents comités les soutiennent, réalisent des actions à l'endroit où ils se trouvent, continuent à parler de Notre Dame des Landes, à redire pourquoi ce projet est une ineptie à laquelle il faut mettre fin. Samedi 11 mai, de nombreux opposants ont formé une chaine humaine, encerclant la "Zone A Défendre" en se tenant la main. Un signe fort qui montre que malgré l'hiver passé dans la boue, pour les occupants, malgré le quotidien, pour tous, on ne lâche rien.


accordeonguitarepavillon
orchestre
percussions
tambourssaxo

Share Button

3 comments for “Les oreilles pleines de chaine humaine

  1. Romieu
    13 mai 2013 at 22 h 00 min

    Merci pour le clin d’œil et pour la représentation dame Philo.

    Pour info, j’ai fait escale chez un ami archéologue ce week-end. Il m’a confirmé que l’un de ses amis de l’INRAP partait en fouille en septembre à ND des Landes. La lutte continue ! Ici et là-bas et chapeau à tout le monde, résistants lointains et locaux qui ont enduré des mois de présence policière et pour certains d’entre eux de vie dans la boue.

  2. gene
    14 mai 2013 at 8 h 56 min

    Merci Philomenne pour le compte rendu .

    J’ai l’impression que les médias ont traité le sujet très brièvement, non ? cette fois-ci .

    • Philomenne
      14 mai 2013 at 13 h 00 min

      Pour ce que j’en sais, les médias ont pour consigne de traiter l' »affaire Notre Dame des Landes » à minima (c’est du moins ce que disent les journalistes présents sur le terrain). Donc un compte-rendu succinct, minimum syndical, a été fait mais ça s’arrête là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *